Articles

عدناني رزيقة : المفكر لا يوضع في السجن

المفكر لا يوضع في السجن، ولا يمنع عن الكلام بالعنف ولو لم نتفق معه لأنه روح المجتمع ومصدر ديناميكيته وحيويته. قد لا نتفق مع كلامه، قد لا تعجبنا أطروحاته ولكن لا يمكن أن نفكر لحظة في اسكاته بالعنف الجسدي أو المعنوي لأن ذلك سيسكت كل المفكرين أي كل الفكر. كيف تكون حالة المجتمع الذي ليس […]

Lire la suite

« Journée nationale de la laïcité »

« La laïcité, selon moi, est un principe qui fait que l’État est celui de tous et non d’une partie de la population. Un principe qui permet à tous de vivre ensemble, de partager un espace sans qu’il y ait ceux qui ont le droit de s’exprimer et ceux qui doivent se taire. Pas plus qu’il ne doit y avoir ceux qui ont le droit d’imposer leur religion et ceux qui la vivent en secret.»

Lire la suite

Une journée exceptionnelle

En ce moment exceptionnel qui marquera assurément l’histoire de notre pays, je partage avec vous cet extrait de mon ouvrage « #La nécessaire réconciliation » #UPblisher, Paris

Lire la suite

Razika Adnani « L’absurdité du jour : la Ligue islamique mondiale à Paris pour dénoncer le fondamentalisme »

« Ce qui est important à noter, c’est que dans son beau discours qui semble séduire, d’une part, Mohammed Al-Issa ne dit rien de précis sur la manière de procéder dans cette lutte contre le fondamentalisme, et d’autre part, pour lui, l’obscurantisme est dû au fait que certaines personnes ont mal compris l’islam et qu’elles se sont éloignées du vrai chemin tracé par les premiers musulmans. Son discours fidèle à la doctrine salafiste non seulement n’apprend rien de nouveau aux musulmans, mais aussi n’apporte aucune solution concrète au problème du fondamentalisme. Pire, il est la cause qui fait que la grande majorité des musulmans s’interdisent de s’interroger au sujet de leur religion et considèrent que toute critique à son égard n’est que l’expression d’une haine ou d’une peur à l’égard de l’islam »

Lire la suite

Communiqué

La fondation de l’Islam de France co-organise avec la Ligue Islamique Mondiale saoudiènne une Conférence Internationale de Paris pour la Paix et la Solidarité qui aura lieu demain 17 septembre 2019 au Palais Brongniart à Paris.

Lire la suite

« UN PEUPLE DÉTERMINÉ »

Aujourd’hui, le peuple algérien a encore une fois fait preuve de grandeur. Les manifestations extraordinaires de ce trentième vendredi témoignent que sa révolte n’est pas l’expression d’une colère passagère

Lire la suite

Razika Adnani « Pourquoi la revendication du burkini au nom de l’égalité est un non-sens »

« Sans doute, le principe de l’égalité est une valeur morale, sociale et politique que chacun doit défendre et préserver partout dans le monde. Or, c’est justement au niveau de ce principe que le port du voile, dans toute ses versions, pose problème. Il suffit pour cela de se rappeler qu’il est imposé à la femme alors que l’homme s’habille selon sa convenance »

Lire la suite

Razika Adnani « L’Algérie, la CAN et la langue française »

Par Razika Adnani C’est la Coupe de l’Afrique des Nations, en Algérie, on ne parle plus que du Nigeria, de la Côte d’Ivoire… et surtout du Sénégal. Une bonne occasion pour les Algériens de se tourner vers l’Afrique et de se rappeler que l’Algérie appartient au continent africain. Ce continent qui compte aujourd’hui environ 200 […]

Lire la suite

Razika Adnani – L’algerie : le français, une langue africaine

« Une langue n’en remplace pas une autre, car chaque langue a son importance et sa richesse. L’importance de la langue française pour les Algériens réside également dans le fait qu’elle représente l’une des trois composantes majeures de leur culture et l’un de leurs lieux de mémoire. Penser le contraire, c’est aller à l’encontre de la […]

Lire la suite

Certains musulmans affirment que  » Le jeûne n’est pas obligatoire »

Le mois de ramadan prend fin cette semaine. Cette année encore, débats et controverses ont animé le monde musulman après que certains ont affirmé que le jeûne n’était pas une obligation, mais un choix personnel.  Les musulmans ont toujours considéré le ramadan comme un des cinq piliers de l’islam qu’ils sont obligés d’observer. Le jeûne […]

Lire la suite

Razika Adnani « Pourquoi certains musulmans affirment que le jeune de ramadan n’est pas- obligatoire »

3il n’y a certainement aucune raison de fermer les portes de la recherche, car le travail de ces premiers musulmans ne peut être une vérité absolue. Cependant, il n’y a aucune raison non plus de douter – en tout cas pour une grande partie d’entre eux – qu’ils ont fait le travail qu’ils pensaient être le meilleur pour les musulmans et avec les éléments de compréhension dont ils disposaient » Razika Adnani

Lire la suite

Algérie : désir de modernisation face à la force des traditions

Par Razika Adnani Le mouvement populaire du 22 février a totalement changé l’image que donne l’Algérie et le peuple algérien sur le plan international. En très peu de temps, le pays est devenu pour beaucoup un exemple de revendication non-violente et les Algériens un modèle de peuple jouissant d’une grande maturité politique, un peuple qui veut prendre […]

Lire la suite

Razika Adnani « Algérie : des revendications non religieuses »

N’ayant cessé pendant plusieurs années de menacer le peuple algérien de voir les années de braise et l’islamisme revenir s’il se révoltait, le pouvoir a finalement permis au peuple, y compris aux jeunes qui n’ont pas connu cette période noire, de comprendre que la seule manière de s’en sortir était que le changement soit pacifique et sans aucune référence à la religion.

Lire la suite

La révolution algérienne de la joie et des questions

« S’ils n’ont jamais oublié la guerre et la violence, ce qui explique en grande partie la maturité avec laquelle ils se sont exprimés, ils ne veulent pas non plus se contenter de vivre dans un pays qui ne soit pas en guerre, ils veulent vivre dans un pays en paix, mais qui leur permette également […]

Lire la suite

« La révolution algérienne : Admirable mais encore fragile »

C’est pour cela que les Algériens doivent aujourd’hui faire preuve d’une très grande vigilance afin que ce mouvement citoyen extraordinaire ne dérape pas. L’Algérie ne supportera pas une autre vague de violence. Elle a connu assez de souffrances et assez de douleurs. Elle n’en veut pas d’autres.

Lire la suite

En Algérie, l’inquiétude a cédé la place à la fierté

« S’ils n’ont jamais oublié la guerre et la violence, ce qui explique en grande partie la maturité avec laquelle ils se sont exprimés, ils ne veulent pas non plus se contenter de vivre dans un pays qui ne soit pas en guerre, ils veulent vivre dans un pays en paix, mais qui leur permette également […]

Lire la suite

Égalité dans le partage successoral, qu’est-ce qui gêne les musulmans ?

L’égalité en matière d’héritage entre les hommes et les femmes doit être une question de principe. Autrement dit une règle indiscutable. Toute inégalité pour des considérations de sexe est une discrimination qui ne doit ni exister ni être tolérée.   Pourtant, le projet de loi contre les discriminations lancé par le président tunisien crée une polémique dépassant […]

Lire la suite

L’égalité dans le partage successoral, qu’est-ce qui gêne les musulmans ?

Dans les sociétés musulmanes, où les conservateurs profitent du besoin des individus d’être rassurés au sujet de la religion pour les influencer et assoir leur vision de la société, tenir un discours centré sur les droits de l’humain et le principe de l’égalité est indispensable et important, mais s’avère insuffisant. L’analyse du discours religieux et de ses arguments afin de montrer ses failles et ses contradictions s’avère alors indispensable.

Lire la suite

Les musulmans et le lourd héritage d’une raison décriée

« Le blocage de la raison se poursuit donc tranquillement et la pensée musulmane qui continue d’être soumise à la léthargie et aux incohérences. Cette situation de la raison, se répercutant dans tous les domaines, a permis au littéralisme et au salafisme, sources du fanatisme, de s’installer confortablement dans les esprits ».

Lire la suite

Razika Adnani « Nous devons porter sur le soufisme un regard critique »

« Nous devons porter sur le soufisme un regard critique »Razika AdnaniPublié par le journal La Croix De plus en plus, l’idée que le soufisme est l’ultime solution à la crise que traversent l’islam et les musulmans se répand. Beaucoup voient en lui l’antidote contre le salafisme, le radicalisme, l’islam politique qui alimentent la violence […]

Lire la suite

اصلاح الدين قضية مسؤلية وليست اختيار

اصلاح الدين قضية مسؤلية وليست اختيارا مقال نشر في جريدة الصباح التونسية بقلم عدناني رزيقة من الضروري قبل أن نتطرق إلى موضوع اصلاح الدين الإسلامي أن نحدد طبيعة هذا الإصلاح لشدة ارتباط هذا المصطلح بالحركة السلفية التي لا تتصور التجديد إلا بمعنى ترميم الماضي وإعادة بعثه أو تصحيح ما أفسد من الدين لكلي يعود إلى […]

Lire la suite

La réforme de l’islam, une question de responsabilité

Par Razika Adnani Il est important, avant d’aborder la question de la réforme de l’islam aujourd’hui, de préciser la nature de cette réforme, car dans la pensée musulmane ce terme est profondément lié au mouvement d’islah, qui signifie réparer ce qui a été abimé en islam afin de lui permettre de retrouver son éclat d’antan. C’est […]

Lire la suite

Le fondamentalisme islamique : un phénomène mondial aux racines historique

frappe un peu partout dans le monde, au nom de l’Islam,donne un retentissement inter-national aux questions que pose et que se pose cette religion aussi bien en Occident, où elle s’installe de plus en plus, que dans le monde musulman. Le fondamentalisme islamique ou salafiste dont se nourrit le djihadisme suscite des inquiétudes de plus […]

Lire la suite

« Charlie Hebdo » Pourquoi il ne faut pas tuer Charlie

Pour prospérer, une société a besoin d’une pensée dynamique, capable de créer des idées originales. Or, toute idée neuve et originale porte en elle le risque de choquer et de provoquer. Si certains sont violentés en raison de leurs idées, la pensée finira par se taire et à force de se taire, elle finira par perdre sa vitalité et s’atrophier. »

Lire la suite

Pourquoi la violence se généralise-t-elle ?

La violence consiste à obtenir un droit ou à briser une contrainte par la brutalité et l’agressivité. Elle constitue le moyen le plus primitif, celui que l‘humain partage avec l’animal. Elle s’associe souvent à un désir spécifique à l’humain, celui de faire du mal.

Lire la suite

LE MARIAGE TEMPORAIRE Que disent les coutumes, la loi et la religion?

Dans le mariage temporaire qui est revendiqué aujourd’hui dans certains milieux universitaires, l’homme et la femme s’unissent pour une période temporaire limitée dans le temps. Elle peut varier d’une heure à une journée ou une année… Son but est la jouissance corporelle, comme c’est indiqué par son appellation “mariage de jouissance”, et le gain matériel,

Lire la suite

LA RAISON Amie ou ennemie de la religion ?

La religion appartient au domaine du cœur, affirment les croyants des trois religions monothéistes. Saisir la vérité divine, selon eux, ne dépend ni de la raison ni de l’intelligence mais de la profondeur du sentiment.
Abou Hamed El-Ghazali considère que ce n’est pas par la raison que les humains accèdent à la vérité divine mais par un rayonnement profond.

Lire la suite

LE RELATIVISME EN RELIGION Pourquoi est-il contesté ?

Le caractère relatif de l’interprétation des versets coraniques et par conséquent, des lois juridiques extraites de ces versets commence à germer chez bon nombre d’intellectuels musulmans. Avides de changement et désireux d’un islam compatible avec leur système de valeurs sociales et morales, ils trouvent dans le relativisme un moyen de sortir de l’immobilisme des lois juridiques (la charia) qui règlementent les sociétés musulmanes.

Lire la suite

LE RELATIVISME L’autre face du principe de l’unicité

En science et en philosophie, le relativisme est le principe qui fait que toute connaissance humaine porte en elle un degré nécessaire de doute qui laisse les portes de la recherche ouvertes. Il ne nie pas la vérité, mais rejette la certitude absolue des dogmatiques qui ferment les portes à la recherche. Les jugements qui satisfont les conditions de la recherche scientifique sont jugés vrais, sans empêcher toutefois la pensée de les revoir si elle en ressent le besoin. Peut-on parler de relativisme en Islam?

Lire la suite

De l’objectivité et de la subjectivité dans la lecture des textes coraniques

Par Razika AdnaniArticle publié par le quotidien algérien Liberté Au fil du ramadhan, 7 septembre 2010 Dans ce dernier article du mois de Ramadhan, je reviens sur la problématique de l’interprétation des textes sacrés avec deux questions :L’interprétation littérale des textes qui reflète “ le naql”, objectivement, le sens exact des textes, est-elle possible ?Par […]

Lire la suite

LE PARTAGE SUCCESSORAL: Des questions en quête de réponses

Selon les savants de l’Islam, les versets qui réglementent la succession sont clairs, explicites et ne prêtent à aucune confusion. Par conséquent, il est du devoir des musulmans de les appliquer à la lettre. Si l’on considère qu’il s’agit là d’une règle, elle doit s’appliquer de manière égale à tous les versets de même nature

Lire la suite

Razika Adnani « LA PENSÉE MUSULMANE : Une seule problématique, celle de la source de la connaissance »

Par Razika AdnaniArticle publié par le quotidien algérien LibertéAu fil du ramadhan, le 16 août 2010 Depuis que les musulmans ont hérité d’un Livre sacré dont ils étaient convaincus qu’il portait toute la connaissance et le savoir religieux et juridique dont ils avaient besoin, leur souci a été comment le préserver de toute altération humaine. Cependant, […]

Lire la suite