Razika Adnani sur Berbère Télévision à l’occasion des 3es Journées Internationales de Philosophie d’Alger

Les 3èmes Journées Internationales de Philosophie d’Alger auront lieu Les 13 et 14 octobre 2018. à l’Institut Français d’Alger

La violence a toujours accompagné l’histoire de l’humanité. L‘être humain n’a pas cessé d’y recourir pour réaliser ses désirs et ses objectifs. Pourtant, elle a constamment été décriée et dénoncée.

N’a-t-on pas souvent répété que la violence n’engendre que la violence, qu’elle n’est que malheur et désolation ? L’expérience ne nous a-t-elle pas appris qu’elle n’est pas seulement destruction de l’autre, mais aussi de soi ? Pourquoi alors persiste-t-elle ? Qu’est-ce qui fait qu’elle se généralise et devient parfois partie intégrante de notre quotidien ? Fait-elle partie de la nature humaine comme l’affirment certains ? Si c’est le cas, un monde non violent est-il une chimère ?

Cependant, quels que soient les arguments de ceux qui recourent à la violence, une chose est sûre : les moments de paix sont les plus beaux.

Razika Adnani
Présidente fondatrice des Journées
Internationales de Philosophie d’Alger

Entretien de Razika Adnani accordé à Berbère Tv à l’occasion de la troisième édition des Journées Internationales de Philosophie d’Alger
© Le contenu de ce site est protégé par les droits d'auteurs. Merci de citer la source en cas de partage.
Razika adnani
Razika Adnani