Razika Adnani : ” Marie est la seule femme dont le nom est cité dans le Coran” Secrets d’Histoire

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.


Entretien accordé à l’historienne Virginie Girod.



Selon la philosophe et islamologue Razika Adnani, le Coran s’inspire d’Évangiles apocryphes dont celui de Jacques, le prétendu frère de Jésus, pour relater la vie de ce dernier et celle de Marie, sa mère, dont il évoque la naissance et la jeunesse. À ce titre, la figure de Marie est évoquée 34 fois dans le Coran. En revanche, Marie-Madeleine n’y apparaît pas.

Razika Adnani : ” Marie est la seule femme dont le nom est cité dans le Coran” Secrets d’Histoire

Entretien accordé à l’historienne Virginie Girod.

Le Coran reconnaît-il les Évangiles ?

Oui étant donné qu’il évoque les Évangiles, présente les chrétiens comme « des gens du Livre » et on y retrouve les mêmes récits sur les anciens prophètes et notamment sur Jésus et l’Annonciation par exemple. Mais il y a des différences avec les textes des Évangiles car le Coran se base plutôt sur des textes apocryphes comme le protévangile de Jacques. Pour les chrétiens, Jésus est né dans une étable, pour les musulmans, sous un palmier. Selon les historiens, cela s’explique parce qu’en Arabie les deux religions étaient bien connues avant l’arrivée de l’islam et que le prophète aurait même été proche de Waraqa Ibn Noufel, cousin de sa première femme Khadidja, qui était chrétien nestorien. Pour les musulmans, cela s’explique par le fait que c’est le même Dieu qui a dévoilé les trois monothéismes aux prophètes. 

Dans le Coran, Jésus est-il célibataire ? Évoque-t-on la figure de Marie Madeleine – ou Marie de Magdala – comme sa disciple ou sa femme ?

Pour les musulmans, la règle est que les prophètes se sont tous mariés conformément au verset 38 de la sourate 13, Le Tonnerre qui dit : « Car nous avons envoyé avant toi des prophètes. Nous leur avons donné des épouses et une progéniture.[…]». Cependant, le Coran ne dit pas si Jésus était marié ou pas et les commentateurs ne disent rien non plus sur le sujet. Marie-Madeleine est un personnage important dans les Évangiles. Selon l’Évangiles de Jean, c’est à elle que Jésus ressuscité apparaît en premier. En revanche, elle n’est pas évoquée dans le Coran. 


Si Marie n’est pas une figure très importante dans les Évangiles, elle l’est beaucoup plus dans le Coran…
Marie est la seule femme dont le nom est cité dans le Coran. On la retrouve à 34 reprises. Elle est soit citée comme mère de Jésus sous la forme « Jésus, fils de Marie » (Issa ibn Maryam) ou pour elle-même comme c’est le cas dans la sourate 3, la famille d’Imran où elle est présentée comme la fille d’Imran. Elle y est décrite comme une jeune fille très pieuse qui a un rapport privilégié à Dieu. Dans le verset 42, elle est présentée comme celle que Dieu a élue, purifiée et choisie parmi toutes les femmes et plusieurs versets racontent que Dieu a insufflé en elle le Saint Esprit pour créer Jésus. Tous ces éléments expliquent sa place importante dans la religion musulmane. 

Dans la sourate 19, qui porte son nom, après la naissance de Jésus, quand les siens lui font des reproches, elle reste silencieuse, car selon le Coran Dieu lui a imposé le silence, et fait signe de poser la question à son bébé. Les siens moqueurs s’exécutent mais à leur grande surprise, le bébé répond. L’enfant Jésus promet qu’il est un prophète de Dieu et que sa mère est pure. C’est l’un des miracles de Jésus selon le Coran. 


Razika Adnani : ” Marie est la seule femme dont le nom est cité dans le Coran” Secrets d’Histoire

Entretien accordé à l’historienne Virginie Girod.
© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *