Le défi de la philosophie en Algérie : une conversation avec Razika Adnani



© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

Razika Adnani était l’invitée de Slim.notes

Pendant 28 minutes, elle a abordé la situation de la philosophie en Algérie et les difficultés qui l’empêchent de prospérer, l’islam, la pensée et la raison, la problématique fondamentale de la pensée musulmane et le problème qui a engendré tous les autres problèmes de l’islam et des sociétés musulmanes.

Elle a également parlé de la réforme de l’islam en soulignant le lien entre cette réforme et la nécessité de s’émanciper de l’esprit salafiste et de réhabiliter la représentation de la pensée créatrice et rationnelle dans la pensée des musulmans comme elle l’explique dans son ouvrage Islam : quel problème ? Les défis de la réforme.

Elle a précisé de qu’elle réforme il s’agit et souligné comment ses recherches dans le domaine de l’islam et de l’histoire de la pensée musulmane lui permettent d’affirmer que rien sur le plan religieux ni sur le plan pratique n’empêche cette réforme.

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

1 Commentaire(s)

  1. Yvan Lebreton dit :

    Merci beaucoup pour cette émission ! Merci pour la belle clarté de la pensée de Razika Adnani qui ouvre un nouvel horizon, un nouvel espoir pour l’Algérie et sans doute pour l’islam en général…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *