Razika Adnani – Conférence « La philosophie en terre d’islam »

Après la mort du prophète, l’islam est sorti de l’Arabie et a été en contact avec d’autres populations porteuses d’un patrimoine culturel et philosophique. En terre d’islam, en Mésopotamie à la croisée des chemins entre la Grèce, l’Iran et Alexandrie, et en Espagne, la philosophie prospérait. Beaucoup de noms marquent son histoire et font son prestige tels qu’al-Kindi (Alkindus), ibn Sina (Avicenne), al-Ghazali ( Alghazel) et ibn Rouchd ( Averroès). Cependant, cette philosophie n’a pas eu un parcours facile dans une société très imprégnée de religion. Celle-ci a fini par avoir gain de cause. Quels sont les facteurs qui ont permis à la philosophie d’émerger en terre d’islam ? Quelles sont les problématiques les plus importantes qui ont préoccupé les philosophes musulmans ? Quelle place occupe leur philosophie dans l’histoire de la philosophie ? Quelle place pour la philosophie aujourd’hui en terre d’islam ?

Pour s’inscrire

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d'auteurs. Merci de citer la source en cas de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *