Le relativisme

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

« Le relativisme dont il s’agit n’est pas le relativisme du sens commun, celui qui prétend « à chacun sa vérité ». La vérité, prise en ce sens, n’a d’autre critère que subjectif et personnel. Il ne s’agit pas non plus du relativisme absolu qui ne croit à aucune vérité, mais plutôt du relativisme scientifique qui y croit à condition qu’elle soit fondée et construite selon une méthode qui prend en compte le réel et le rationnel, tout en laissant les portes de la recherche ouvertes pour davantage de savoir.

Le relativisme en religion ne concerne pas le savoir divin, mais celui de l’humain. Il ne concerne pas les principes de la foi, mais les commentaires, les lois juridiques, la théologie et la méthodologie. Il ne doute pas de Dieu, mais de la capacité de l’être humain à connaître le sens des textes et les règles juridiques d’une manière absolue à accéder au savoir sacré du divin. C’est ce doute qui interdit de dire en interprétant les textes sacrés : « Voilà exactement ce que Dieu veut dire », mais tout simplement : « Voilà ce que je pense que Dieu veut dire ». C’est cette humilité dans les propos qui manque aujourd’hui à l’islam. Celle qui permet le dialogue, la réflexion et l’échange dans le respect de l’autre.

Assurément, dans un contexte de dialogue et de liberté d’expression, les échanges que nous avons avec les autres ne nous satisfont pas toujours. Néanmoins, ils permettent une discussion qui nous invite à la réflexion et nous fait prendre conscience de nos erreurs. Celui que ne reçoit jamais de critique ne peut pas savoir si ses propos sont justes ou faux. Celui qui croit avoir atteint la vérité absolue ne cherche jamais à revoir son travail pour en connaître plus ou se corriger. La sacralisation du savoir des anciens et des règles de la charia conduit les musulmans à ne plus réfléchir aux nouvelles façons de voir et de concevoir l’islam pour l’adapter aux situations nouvelles qui s’imposent aujourd’hui aux musulmans comme aux autres."

Razika Adnani Islam : quel problème ? Les défis de la réforme, Publisher, France 2017. Afrique Orient, Maroc, 2018

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.