Conférence : La conscience face à la violence

Dans le cadre des 3es Journées Internationales de Philosophie d’Alger

Razika Adnani donnera une conférence sur le thème :

Conférence : La conscience face à la violence

Malgré les bienfaits que certains philosophes ont essayé de trouver, dans certaines situations, à la violence comme Hegel, Max Weber ou encore Saint Augustin, celle-ci appartient au domaine du mal, elle est immorale par principe. Cette affirmation nous place immédiatement devant une problématique complexe : si la violence est immorale par principe, pourquoi a-t-elle toujours accompagné l’existence humaine ? L’être humain ne porte-t-il pas en lui une conscience qui lui permet la connaissance de ce qui est bien et de ce qui est mal et qui oriente son comportement vers le bien? Pourquoi cette faculté ne l’empêche-t-elle pas de commettre le mal, d’être violent ? La conscience morale est-t-elle démissionnaire devant la violence ou y a-t-il une autre explication ?

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d'auteurs. Merci de citer la source en cas de partage.
Razika adnani
Razika Adnani