Intervenants

RAZIKA ADNANI, ÉCRIVAINE & PHILOSOPHE

Autrui ou l’œil indiscret
Qui n’a pas fait l’expérience d’un regard qui lui offre plaisir et satisfaction ? Pourtant le regard d’autrui jugeant notre attitude et nos actes peut aussi être source d’une profonde souffrance et cause d’une relation délétère entre cet autrui et nous-même, notamment si cet autrui s’immisce dans notre sphère privée.
Pour certains, ce regard intrusif, considéré comme devoir moral et constamment posé sur l’autre afin de l’empêcher de commettre le mal, préserverait la société de toute altération. Cependant, si empêcher le mal est louable en soi, le mal provient-il toujours de l‘autre ? Comment réaliser la cohésion sociale sans que le regard d’autrui soit affrontement et souffrance ?


Biographie

Razika Adnani est écrivaine et philosophe Elle donne des conférences à l’Université Populaire de Caen (France) sur la pensée musulmane. Elle est Présidente Fondatrice des Journées internationales de philosophie d’Alger.

Publications

• El Kafi fi el-Falsafa (2001 et 2003): deux précis de philosophie destinés aux lycéens et consacrés à l’art de disserter en philosophie.
• تعطيل العقل في الفكر الإسلامي هل يخدم الإسلام أم يضربه؟ Le blocage de la raison dans la pensée musulmane est-il bénéfique ou maléfique à l’islam ? (éditions Afrique Orient, Maroc, 2011).
• La nécessaire réconciliation (Dalimen, Alger, 2013; UPblisher.com, France, 2014).
• Elle est l’auteure de nombreux articles publiés par le journal algérien Liberté et par Le Plus de L’Obs.

AHMED BEDJAOUI

L’image d’autrui dans le cinéma algérien
Dans un cinéma algérien relativement jeune et inachevé, la question de l’autre s’est longtemps forgée au contact de l’unanimisme qui a marqué les premières décennies de l’indépendance.Comment l’Algérien a été représenté dans l’iconographie coloniale ?

Comment cet être est-il devenu, dans le regard et les objectifs des occupants qui l’ont dépossédé, « l’autre », revêtant le costume de l’indigène, puis de l’étranger ?Au lendemain de l’indépendance, comment le cinéma national a-t-il traité de la résistance nationale et l’affirmation d’une identité nationale ?

Biographie

Ahmed BEDJAOUI est Lauréat de l’Institut des Hautes
Etudes Cinématographiques (IDHEC – Paris) et titulaire
d’un Doctorat en littérature américaine : « Scott Fitzgerald 
revisited in Hollywood ». Il est professeur à la faculté de
communication de l’Université Alger 3. Il a fait partie des
pionniers de la Cinémathèque algérienne avant de produire
l’émission « Télécinéclub » qui a été diffusée pendant
20 ans. Il a dirigé la production de la télévision et on lui doit environ 76 longs-métrage, dont les deux films d’Assia Djebar, Nahla de Beloufa, Combien je vous aime de Azeddine Meddour ou encore Bouamama de Benamar Bakhti. Il a dirigé pendant plus de dix ans le réseau REMFOC de formation continue des journalistes de l’Union européenne. Il est l’auteur de deux ouvrages.

Publications

  • Images et visages, (avec Denis Martinez), édition Chihab. 􏰀􏰁Cinéma et guerre de libération, édition Chihab.

SAID DJABELKHIR

موضوع المداخلة : صورة « الآخر » بين برامج التعليم والمجتمع الجزائري، قراءة أولية.
تطرح تيمة « الآخر » العديد من الإشكاليات في المجتمع الجزائري. وإذا ركزنا فقط على مرحلة ما بعد الاستقلال وبناء الدولة الوطنية، نلاحظ اضطراب برامج التعليم في طرح مسألة « الآخر ». فبرنامج الفلسفة يؤكد أن « الآخر » ليس سوى الوجه الآخر للأنا، بينما برنامج التربية الدينية يتحدث عن « الكفر » و »الردة » كمفهومين رافضين للمختلف دينيا وفكريا. كما إننا لم نتمكن بعد من التفريق بين الاحتلال كدرس حقوقي، والاحتلال كدرس تاريخي. إن « الآخر » المرفوض ليس « الآخر » غير الجزائري فحسب، بل حتى « الآخر » الجزائري مرفوض بتأثير الذهنيات المذهبية، والجهوية، والعنصرية أيضا. تحاول هذه المداخلة قراءة جذور وخلفيات نظرة الجزائري الى « الآخر ». Lire la conférence

Biographie

سعيد جاب الخير، جامعي متخصص في الشريعة وأصول الدين، باحث في التصوف والطرق الصوفية. صدر له « التصوف والإبداع » القاهرة ، و »أبحاث في التصوف والطرق الصوفية، الزوايا والمرجعية الدينية في الجزائر » الجزائر 2014. يصدر له قريبا : « الطريقة العيساوية في الجزائر »و »جمعية العلماء المسلمين الجزائريين، التأسيس والخطاب ». مؤسس موقع « ولاد سيدي » للثقافات والأديان والتصوف. مؤسس ملتقى الأنوار للفكر الحر. شارك في العديد من الملتقيات الوطنية والدولية وله مئات المقالات حول التصوف وحركات الإسلام السياسي.

Feriel LALAMI

Les femmes et le souci d’autrui, un modèle ?
L’être humain est un être fragile. Le soin aux plus vulnérables (enfants, personnes âgées) fait partie du souci et de l’attention préoccupée d’autrui et il est assuré essentiellement par les femmes en Algérie et dans le reste du monde. Cependant, la non-reconnaissance de son importance sociale est une constante parce que cette fonction est essentialisée. Or, on pourrait s’interroger sur l’intérêt heuristique de ce modèle relationnel. La sollicitude aux plus fragiles, aux personnes dépendantes, aux plus démunis, à l’environnement, pourrait inspirer le type de relation qu’il convient d’avoir avec autrui dans un esprit de responsabilité. Lire la conférence

Biographie

Feriel LALAMI, sociologue, chercheure au GRESCO (Groupe de recherches en études sociologiques), Poitiers, France. 2015).

Publications

Ouvrages
Les Algériennes contre le code de la famille. La lutte pour l’égalité, Presses de Sciences Po, Paris, 2012.

Chapitres d’ouvrages
« La construction de la cause de l’égalité entre homme et femme en Algérie », Azzoug M., Veauvy C. (dir), Femmes, genre, féminismes en Méditerranée, Saint-Denis, Éditions Bouchène, 2014, p. 89-102.
« Le football féminin en Algérie, une transgression ? », Bodiou L., Cacouault M. et Gaussot L. (dir.), Genre, transmission et transgression, Rennes, PUR, 2014, p. 157-171.

Articles
« Algérie, pause dans les mobilisations féministes ? », Nouvelles questions féministes, n° 33-2, 2014, p. 34-42.
« Les révoltes dans les pays arabes : la place des femmes », Raison présente, n° 181, 1er trimestre 2012, p. 55-61.
« Mouvements de femmes et Femmes en mouvement dans le monde arabo-musulman ». Ouvrage collectif : La civilisation arabo-musulmane à travers un regard philosophique, Paris, Unesco, 2010.

MOHAMED LAKHDAR MAOUGAL

Je suis un étranger
Autrui, altérité, altruisme, un paradigme à double tension. La première, culturelle, relèverait de la dimension spécifique et singulière. La seconde, civilisationnelle, relèverait quant à elle de la dimension générale et universelle. Deux textes fondamentaux ont illustré à mes yeux cette double tension. L’Etranger de Albert Camus (1942) dans les premières années de la seconde guerre mondiale et Etrangers à nous-mêmes de Julia Kristeva (1988) à la veille de la fin de la guerre froide et de la chute de l’empire soviétique. Lire la conférence

Biographie

Mohamed Lakhdar MAOUGAL est universitaire, Professeur de l’enseignement supérieur et écrivain. Il s’intéresse aux questions de culture, de linguistique et de sociologie des élites. Spécialiste de philosophie du langage et de sociolinguistique, il est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment :

Publications

  • Langages et langues entre tradition et modernité (Essai). Marinoor, Alger,
    2000.
  • Kateb Yacine, l’indomptable démocrate (Critique). Éditions APIC, Alger,
    2004.
  • Albert Camus et le destin algérien, édition Academicapress, Nevada, USA,
    2006 (en collaboration avec Aicha Kassoul).
  • Mammeri Mouloud le démocrate impénitent, en collaboration avec Aicha Kassoul et sous la direction de Mailka Kebbasm, Casbah éditions, Alger 2008.
  • Albert Camus et le choc des cultures, livre I : « A l’ombre de la patrie des morts
    », Éditions Mille Feuilles Alger 2009 (en collaboration avec Aïcha Kassoul).
  • Les élites arabes et musulmanes. Éditions Mille Feuilles Alger, 2010.

MOHAMED MOULFI

Au-delà de l’autre, nous
Il ne s’agit pas ici d’articuler un discours sur le dialogue et la communication fondé sur une vision œcuménique de l’homme dans sa relation à l’autre. L’intérêt de ces réflexions sera d’inscrire cette relation dans la perspective de ranimer la dynamique de transformation du politique. Pourquoi? Parce que le politique est et restera soumis aux effets du rapport de forces. S’il en est ainsi, force est d’associer l’insaisissable rapport du politique avec une question qui concerne l’anthropologie. C’est pourquoi le recours au concept de « différences anthropo- logiques »paraît décisif quant à la formulation des conditions de la citoyenneté active ou de la participation effective à la politique, renvoyant du même coup à la question de l’identité. Lire la conférence

Biographie

Mohamed MOULFI, Professeur de Philosophie à l’Univer- sité d’Oran 2 (Algérie), Membre de Internationale Hegel-Gesellschafte.

Publications

  • Engels : philosophie et sciences (Paris, L’Harmattan, 2004), traduction en arabe par M. Touahri (Ed. Ibn Nadim, Oran, et, Alrawafed culture Publishers, Beirut, 2015) ;
• Althusser, lecteur de Machiavel, in Décalages, an Althusser Studies Journal, Los Angeles, 2013 ; Hegel et la négativité. Philosophie et histoire, in « Hegel and modernity », Hegel-Jahrbuch, Berlin, 2014 ;
  • De l’État à l’État politique. Notes inchoatives sur l’instauration démocratique, in FikrArabiMouâssir, Le Caire, 2013 ;
• Recension Robespierre. Une politique de la philosophie de Georges Labica, in Contretemps, n° 20, Paris, 1er trim. 2014 et in Das Argument, 310 ZeitschriftFür Philosophie undSozialwissenschaften, 56. JahrgangHeft 5/2014 (Berlin) ;
  • L’hégélianisme de F. Engels, in Hegel-Jahrbuch, Berlin, 2015 ;
• Lectures Machiavéliennes d’Althusser, in The Radical Machiavelli, (F. Del Luchese, V. Morfino, Brill, Leiden-Boston, 2015

LEILA TENNCI

La philosophie et le besoin de l’autre
pour réaliser la paix
Leila TENNCI est responsable d’un centre de documentation en philosophie, en psychologie et en histoire : le CDES – SOPHIA( Oran).
Doctorante en philosophie. Université d’Oran sous la direction de M. Moulfi Mohamed autour du thème : Déraison et raison chez Descartes entre Foucault et Derrida. Chercheur-associée à l’unité de recherche en sciences sociales, anthropologie et santé (GRAS). Université d’Oran. Responsable de l’équipe  » Sexualité et société  » du GRAS. Responsable des activités culturelles du centre diocésain d’Oran, le centre Pierre Claverie. Lire la conférence

Biographie

Leila TENNCI, 31 août 1969 à Oran. Responsable d’un centre de documentation en philosophie, en psychologie et en histoire : le CDES – SOPHIA.
Doctorante en philosophie. Université d’Oran sous la direction de M. Moulfi Mohamed autour du thème : Déraison et raison chez Descartes entre Foucault et Derrida. Chercheur-associée à l’unité de recherche en sciences sociales, anthropologie et santé (GRAS). Université d’Oran. Responsable de l’équipe  » Sexualité et société  » du GRAS. Responsable des activités culturelles du centre diocésain d’Oran, le centre Pierre Claverie.

Publications

  • Contribution ( » Prostitution masculine à Alger « ) à un ouvrage sur le  » travail du sexe et le sida en Algérie « , résultat d’une enquête sur la prostitution avec le GRAS, l’ONUSIDA et AIDS-Alger.
  • Contribution à un rapport sur  » Les migrants subsahariens à Oran  » dans le cadre d’une enquête avec Ecosystème et AIDS à Alger.
  • 􀂇􀀃Divers articles dans la presse en tant que journaliste entre 1999 et 2002
  • Réalisation d’entretiens avec des philosophes français invités par l’institut français d’Oran pour la revue El Tadwin du département philosophie d’Oran.