« Il n’y a pas de frontières entre l’islam et l’islamisme » (Razika Adnani, philosophe, islamologue). Entretien accordé à Algérie Cultures

La première réforme que l’islam a connue remonte à la période de Médine lorsque les versets coraniques ont pris une dimension sociale et politique alors qu’ils avaient, à La Mecque, un caractère quasi spirituel. Le message coranique a donc changé pour s’adapter aux nouvelles circonstances des musulmans à Médine et changer c’est de se réformer.