Ma revue De Presse DZ, un naufrage de la presse

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

Le site Ma revue De Presse DZ a publié un article qu’il a intitulé « Razika Adnani sévèrement critiquée pour une publication sur Djamel Bensmail !»Ma Revue de Presse DZ désigne par ce titre la tribune de Razika Adnani « De la sagesse dans les moments difficiles » publiée dans Le Soir d’Algérie le 14 août 2021 qu’on peut lire dans son intégralité sur : http://www.razika-adnani.com/lalgerie-de-la-sagesse-dans-les-moments-difficiles/.

L’article de Ma revue De Presse DZ est le moins qu’on puisse dire très bizarre étant donné que la tribune de Razika Adnani n’a été en aucun cas sévèrement critiquée et n’a pas provoqué une quelconque polémique, comme le prétend l’auteur de l’article, et cela ni l’année dernière quand elle a été publiée, ni le 11 septembre 2022 quand Razika Adnani Page en a publié un extrait. Il n’y a aucune raison qu’une tribune qui invite au respect de l’humanisme, à la valorisation du travail, à entretenir une bonne relation avec l’autre ou encore à la non-violence suscite une sévère critique ou une polémique.

L’auteur de l’article publié par Ma revue De Presse DZ ne donne aucune précision sur l'endroit où la polémique dont il parle a été difusée et ne publie pas les liens vers les commentaires dont il parle dans son article afin de permettre aux lecteurs de vérifier ses propos. Le seul nom qui est donné est celui de la journaliste Mouna Bekkis qui n’est en réalité que l’auteur de l’article lui-même.

Le même commentaire attribué à cette Mouna Bakkis est posté le 28 septembre sur Razika Adnani page par Ma revue De Presse DZ, comme le montre les deux coupures d’écran ci-dessus.

Aucun des deux autres commentaires auquel l’article fait référence n’a été posté sur Razika Adnani page, ni sur le profil Facebook de Razika Adnani, ni même sur le site : http://www.razika-adnani.com. Ce sont des commentaires qui sont rédigés par l’auteur de l’article lui-même. Dans le troisième commentaire d’un soi-disant internaute qui disait qu’il suivait Razika Adnani, l’auteur de l’article parle en réalité de Ma revue De Presse DZ car c’est elle qui suivait les publications de Razika Adnani comme le montrent les différents articles qu’elle lui a réservés.

La critique est un droit et ne pas être d’accord avec les idées d’une personne est légitime. Cependant, falsifier des preuves est un délit et mentir à ses lecteurs c’est leur manquer de respect.

© Le contenu de ce site est protégé par les droits d’auteurs. Merci de citer la source et l'auteure en cas de partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.