Conférence : Le principe d’égalité : quelle place l’Algérie lui accorde-t-elle ?

Razika Adnani « L’affaire Chafika : l’offensive de l’obscurantisme »

La presse algérienne évoque une situation grave et inadmissible : une enseignante, Mme Mahtout Chafika, est victime de pressions et de menaces de mutation par sa directrice pour avoir refusé de porter le voile.  Personne n’a le droit d’utiliser son autorité administrative ou autre pour imposer à une femme le port du voile. Non seulement parce qu’aucun texte coranique […]

Lire la suite

Razika Adnani « Du sentiment et du droit »

Aucune société ne peut fonctionner en s’appuyant uniquement sur des sentiments, tout comme aucune morale ne peut s’établir sur cette règle d’or : « Ne fais pas à autrui ce que tu ne veux pas qu’il te fasse ».

Lire la suite

« L’affaire Mila, une défaite pour la République »

Pour en finir, ceux qui veulent imposer le respect de leur religion par la terreur, qui préfèrent les lois de la jungle à celles de la République, doivent se rappeler que ce sont ces dernières qui les protègent et leur permettent d’être des citoyennes et des citoyens à part entière. Ils doivent être les premiers à défendre la République, ses lois et ses principes. Les attaquer, vouloir les affaiblir, c’est scier la branche sur laquelle ils sont assis.

Lire la suite

عدناني رزيقة : المفكر لا يوضع في السجن

ن الفكر المبدع لا يترعرع إلا في جو الحرية الفكرية. والجزائر في مرحلة حاسمة من تاريخها تحتاج إلى كل مفكريها. يكفي أن ننظر حولنا لندرك أن الدول المتقدمة لم تتقدم إلا بمفكريها وذلك في جميع الميادين. ويكفي أن نسأل التاريخ ليقول لنا أن المسلمين بنوا حضارة رائعة لما كان الفكر حرا وكانت المجادلات و المناقشات تجرى في كل مكان وقضوا على تلك الحضارة لما اتهموا الفكر بالكفر وسجنوه وقتلوه.

Lire la suite

Razika Adnani « L’appel au meurtre lancé contre Saïd Djabelkhir est grave » L’appel au meurtre lancé contre Saïd Djabelkheir  est grave.  Comment peut-on se permettre d’appeler à tuer une personne parce qu’on n’est pas d’accord avec ses propos ou parce que ces derniers nous ont offusqués ?  Sommes-nous dans une jungle ?  Saïd Djabelkhir était dans un débat à Alger, un échange. Il donnait son […]

Lire la suite

« Journée nationale de la laïcité »

« La laïcité, selon moi, est un principe qui fait que l’État est celui de tous et non d’une partie de la population. Un principe qui permet à tous de vivre ensemble, de partager un espace sans qu’il y ait ceux qui ont le droit de s’exprimer et ceux qui doivent se taire. Pas plus qu’il ne doit y avoir ceux qui ont le droit d’imposer leur religion et ceux qui la vivent en secret.»

Lire la suite

Adnani Adnani sur RT France « Présidentielle algérienne : un scrutin sans électeurs ? »

A quatre jours de l’élection présidentielle algérienne, Razika Adnani, philosophe et conférencière franco-algérienne, annonce d’ores et déjà que «le peuple refuse d’aller voter». Elle estime que ces élections, «que le pouvoir veut imposer», ont été marquées par le verrouillage de la liberté de la presse, l’arrestation de manifestants et l’absence de choix réels avec cinq candidats «qui font partie du système»

Lire la suite

Conférence : La réforme de l’islam entre nécessité et obstacles

Si la question de la réforme de l’islam s’impose aujourd’hui plus que jamais et si les musulmans veulent une réforme « réelle » et « véritable » de leur religion, ils sont dans l’obligation de savoir pourquoi celle du XIXe siècle n’a pas pu aboutir. Comment expliquer l’échec qu’elle a connu à la fin de la première moitié du XXe siècle et quels sont les obstacles qui l’empêchent encore aujourd’hui de se concrétiser ?

Lire la suite

Une journée exceptionnelle

En ce moment exceptionnel qui marquera assurément l’histoire de notre pays, je partage avec vous cet extrait de mon ouvrage « #La nécessaire réconciliation » #UPblisher, Paris

Lire la suite

LE JOURNAL DES IDÉES, FRANCE CULTURE de Jacques Munier « L’affaire du voile, suite »

Le Journal des idées de  Jacques Munier Chronique de Pour la philosophe et théologienne Razika Adnani, le voile est devenu en Europe un moyen de combat politique, car il « n’est ni un principe fondateur de l’islam, ni un principe de sa pratique » précise-t-elle sur le site Atlantico. Mais pour les conservateurs qui continuent de confondre islam et politique, […]

Lire la suite

Entretien avec Razika Adnani « Islamisme international : qui a réussi quoi (et comment) dans le combat contre l’islam politique agressif ? « 

Atlantico : La France se déchire à propos du port du voile et les divisions par rapport à l’islam politique se radicalisent. Face à un problème qui peut sembler insoluble, des enseignements peuvent être tirés du cas des pays du monde arabo-musulman, touché de manière large par l’islamisme. A l’heure actuelle, avec une influence importante des Frères Musulmans en Tunisie et un mouvement conservateur en Turquie, peut-on trouver des pays musulmans ayant su s’émanciper de l’islam politique ?

Lire la suite

Razika Adnani : “Proposer aux musulmans, à partir du même texte coranique, un islam nouveau adapté à leur époque”.

À l’occasion de la sortie en librairie du livre d’entretiens Laïcité et islam : Mission possible ? (José Lenzini, Éditions De l’Aube) auquel elle a contribué, Razika Adnani nous en dit plus sur son engagement en faveur de la laïcité et d’une pratique de l’islam fondée sur la critique raisonnée et l’ijtihad. Entretien avec Razika Adnani Comment cet […]

Lire la suite

Razika Adnani « L’absurdité du jour : la Ligue islamique mondiale à Paris pour dénoncer le fondamentalisme »

« Ce qui est important à noter, c’est que dans son beau discours qui semble séduire, d’une part, Mohammed Al-Issa ne dit rien de précis sur la manière de procéder dans cette lutte contre le fondamentalisme, et d’autre part, pour lui, l’obscurantisme est dû au fait que certaines personnes ont mal compris l’islam et qu’elles se sont éloignées du vrai chemin tracé par les premiers musulmans. Son discours fidèle à la doctrine salafiste non seulement n’apprend rien de nouveau aux musulmans, mais aussi n’apporte aucune solution concrète au problème du fondamentalisme. Pire, il est la cause qui fait que la grande majorité des musulmans s’interdisent de s’interroger au sujet de leur religion et considèrent que toute critique à son égard n’est que l’expression d’une haine ou d’une peur à l’égard de l’islam »

Lire la suite

Communiqué

La fondation de l’Islam de France co-organise avec la Ligue Islamique Mondiale saoudiènne une Conférence Internationale de Paris pour la Paix et la Solidarité qui aura lieu demain 17 septembre 2019 au Palais Brongniart à Paris.

Lire la suite

« UN PEUPLE DÉTERMINÉ »

Aujourd’hui, le peuple algérien a encore une fois fait preuve de grandeur. Les manifestations extraordinaires de ce trentième vendredi témoignent que sa révolte n’est pas l’expression d’une colère passagère

Lire la suite

Razika Adnani « Pourquoi la revendication du burkini au nom de l’égalité est un non-sens »

« Sans doute, le principe de l’égalité est une valeur morale, sociale et politique que chacun doit défendre et préserver partout dans le monde. Or, c’est justement au niveau de ce principe que le port du voile, dans toute ses versions, pose problème. Il suffit pour cela de se rappeler qu’il est imposé à la femme alors que l’homme s’habille selon sa convenance »

Lire la suite

Razika Adnani « L’Algérie, la CAN et la langue française »

Par Razika Adnani C’est la Coupe de l’Afrique des Nations, en Algérie, on ne parle plus que du Nigeria, de la Côte d’Ivoire… et surtout du Sénégal. Une bonne occasion pour les Algériens de se tourner vers l’Afrique et de se rappeler que l’Algérie appartient au continent africain. Ce continent qui compte aujourd’hui environ 200 […]

Lire la suite

Razika Adnani – L’algerie : le français, une langue africaine

« Une langue n’en remplace pas une autre, car chaque langue a son importance et sa richesse. L’importance de la langue française pour les Algériens réside également dans le fait qu’elle représente l’une des trois composantes majeures de leur culture et l’un de leurs lieux de mémoire. Penser le contraire, c’est aller à l’encontre de la […]

Lire la suite

Razika Adnani- Conférence : »Les Banou Hilal entre mythe et réalité قصة بنوا هلال بين الحقيقة و الخيال

Résumé de la conférence  « L’histoire des Banou Hilal est constamment mise en avant pour justifier la prétendue origine arabe d’une grande partie de la population maghrébine arabophone. C’est une histoire qui a donc beaucoup d’influence sur la représentation de la société maghrébine, sur les relations inter individus et sur la relation des Maghrébins avec leur […]

Lire la suite

Certains musulmans affirment que  » Le jeûne n’est pas obligatoire »

Le mois de ramadan prend fin cette semaine. Cette année encore, débats et controverses ont animé le monde musulman après que certains ont affirmé que le jeûne n’était pas une obligation, mais un choix personnel.  Les musulmans ont toujours considéré le ramadan comme un des cinq piliers de l’islam qu’ils sont obligés d’observer. Le jeûne […]

Lire la suite

Razika Adnani « Pourquoi certains musulmans affirment que le jeune de ramadan n’est pas- obligatoire »

3il n’y a certainement aucune raison de fermer les portes de la recherche, car le travail de ces premiers musulmans ne peut être une vérité absolue. Cependant, il n’y a aucune raison non plus de douter – en tout cas pour une grande partie d’entre eux – qu’ils ont fait le travail qu’ils pensaient être le meilleur pour les musulmans et avec les éléments de compréhension dont ils disposaient » Razika Adnani

Lire la suite

Chronique de Jacques Munier LE JOURNAL DES IDÉES sur FRANCE CULTURE. Des nouvelles d’Algérie

« La femme est l’avenir de l’homme » Pour la philosophe Razika Adnani, c’est notamment la cause des femmes qui peut concrétiser le désir de modernisation de la société algérienne qui s’exprime aujourd’hui. Sur le site de Marianne, elle incrimine la force des principes traditionnels, « la hiérarchie appliquée à la répartition des droits entre les femmes et les hommes, […]

Lire la suite

Algérie : désir de modernisation face à la force des traditions

Par Razika Adnani Le mouvement populaire du 22 février a totalement changé l’image que donne l’Algérie et le peuple algérien sur le plan international. En très peu de temps, le pays est devenu pour beaucoup un exemple de revendication non-violente et les Algériens un modèle de peuple jouissant d’une grande maturité politique, un peuple qui veut prendre […]

Lire la suite

Razika Adnani « Algérie : des revendications non religieuses »

N’ayant cessé pendant plusieurs années de menacer le peuple algérien de voir les années de braise et l’islamisme revenir s’il se révoltait, le pouvoir a finalement permis au peuple, y compris aux jeunes qui n’ont pas connu cette période noire, de comprendre que la seule manière de s’en sortir était que le changement soit pacifique et sans aucune référence à la religion.

Lire la suite

Chronique de Jacques Munier LE JOURNAL DES IDÉES sur FRANCE CULTURE. Algérie, de l’indépendance à l’émancipation

Une révolution politique et laïqueRestent les islamistes, en partie compromis avec le régime. Sur le site L’expression la philosophe et islamologue Razika Adnani insiste sur le caractère laïc de la contestation actuelle. Face aux avertissements du pouvoir qui évoque la Syrie, « Les Algériens ne veulent pas de violence et veillent à ce que leur […]

Lire la suite

Razika Adnani « La révolution algérienne de la joie et des questions »

En effet, pendant toute son histoire, pour diverses raisons, ce peuple a été empêché d’être fier. On lui a dit que sa langue n’était pas belle, que ses origines n’étaient pas nobles, que son histoire était insignifiante. On lui a dit qu’il fallait s’exprimer dans une autre langue, s’inventer d’autres origines et oublier son histoire. Aujourd’hui, il y a une forme de revanche sur l’histoire. Le peuple algérien est tellement beau par son civisme et sa maturité politique qu’il a rendu l’Algérie merveilleusement belle, voilà ce qui lui procure de la fierté.

Lire la suite

Razika Adnani « Trois menaces pèsent sur le mouvement citoyen »

Quelles que soient la beauté de ce mouvement citoyen et sa maturité, tant que ses objectifs ne sont pas atteints, il demeure fragile. C’est la raison pour laquelle les Algériens doivent faire encore preuve d’une très grande vigilance. Ils doivent en effet faire face à trois menaces: la première est que cette révolution extraordinaire se divise, que des clans se forment, s’opposent et conduisent l’Algérie vers la violence.

Lire la suite

« La révolution algérienne : Admirable mais encore fragile »

C’est pour cela que les Algériens doivent aujourd’hui faire preuve d’une très grande vigilance afin que ce mouvement citoyen extraordinaire ne dérape pas. L’Algérie ne supportera pas une autre vague de violence. Elle a connu assez de souffrances et assez de douleurs. Elle n’en veut pas d’autres.

Lire la suite

En Algérie, l’inquiétude a cédé la place à la fierté

« S’ils n’ont jamais oublié la guerre et la violence, ce qui explique en grande partie la maturité avec laquelle ils se sont exprimés, ils ne veulent pas non plus se contenter de vivre dans un pays qui ne soit pas en guerre, ils veulent vivre dans un pays en paix, mais qui leur permette également […]

Lire la suite

La séparation entre le politique et le religieux est l’ultime solution (…) dans tous les pays qui aspirent à une paix politique et sociale

Un entretien que Razika Adnani a accordé au journaliste Antoine de Tournemine à l’occasion de la conférence internationale de Paris qui aura lieu les 26 et 27 février 2019. L’Islam au XXIème siècle | 21 الإسلام في القرن | Islam in the 21st CenturyRazika Adnani participe à la table ronde du 26 février à 17h30 […]

Lire la suite

Cercle des Lumières pour La Pensée Libre

Razika Adnani sera le samedi 1er décembre 2018 invitée par le Cercle des Lumières pour La pensée Libre pour donner une conférence sur le thème : Islam et laïcité : quelle responsabilité pour les intellectuels musulmans ? La conférence aura lieu à 14h au 67 Bd Krim Belkacem (Ex Telemly) Alger  

Lire la suite

Plaidoyer contre la banalisation de la violence

Lors de sa conférence inaugurale intitulée «La conscience morale face à la violence», Razika Adnani part du postulat : la violence est immorale par principe. Et de développer : elle est immorale car elle consiste en l’usage de la force afin de causer une douleur physique ou psychologique chez l’autre, afin de le contraindre à la soumission ou à l’acceptation de nos désirs. C’est donc nier l’autre et lui dénier ses droits. La conférencière insiste : la violence est immorale quels que soient les arguments utilisés par celui qui l’exerce et quelles que soient les circonstances.

Lire la suite

Conférence : La conscience face à la violence

Dans le cadre des 3es Journées Internationales de Philosophie d’Alger Razika Adnani donnera une conférence sur le thème : Conférence : La conscience face à la violence Malgré les bienfaits que certains philosophes ont essayé de trouver, dans certaines situations, à la violence comme Hegel, Max Weber ou encore Saint Augustin, celle-ci appartient au domaine […]

Lire la suite

L’absence de l’attitude philosophique, un facteur de violence

Mme Razika Adnani, présidente fondatrice des Journéesinternationales de philosophie d’Alger : « L’absence del’attitude philosophique, un facteur de violence » Entretien de Razika Adnani accordé au journal Reporters lors des 3es Journées Internationales de Philosophie d’Alger. Les 3es JIPA ont eu lieu les 13 et 14 octobre 2018. Elles ont abordé la question de la […]

Lire la suite

Razika Adnani sur Berbère Télévision à l’occasion des 3es Journées Internationales de Philosophie d’Alger

Les 3èmes Journées Internationales de Philosophie d’Alger auront lieu Les 13 et 14 octobre 2018. à l’Institut Français d’Alger La violence a toujours accompagné l’histoire de l’humanité. L‘être humain n’a pas cessé d’y recourir pour réaliser ses désirs et ses objectifs. Pourtant, elle a constamment été décriée et dénoncée. N’a-t-on pas souvent répété que la violence n’engendre que la violence, […]

Lire la suite

رزيقة عدناني: إنكار التعارض بين القيم الإسلامية والقيم الإنسانية الحديثة هو إنكار لمبدأ انتماء الإسلام إلى التاريخ

حوار عدناني رزيقة مع موقع مؤمنون بلا حدود أجرى الحواد صابر السريسي رزيقة عدناني: أولا، لا بد من التأكيد أنّه ليس كل من يتحدث عن الإصلاح مصلحا، أو إن شئت ليس مصلحا بالمعنى الذي أطرحه في الكتاب. الأغلبية الكبرى من المصلحين ينظرون إلى الإصلاح بمعنى تصحيح ما أُفسد من الدين من أجل العودة به إلى […]

Lire la suite

Razika Adnani « L’apprentissage de l’arabe est inutile pour lutter contre l’islamisme »

Un des éléments du récent rapport de l’Institut Montaigne qui a le plus provoqué de controverses est celui relatif au développement de l’apprentissage de la langue arabe pour contrer «la fabrique de l’islamisme». Apprendre l’arabe serait donc un moyen pour lutter contre l’islamisme, ce qui est tout à fait absurde. Il suffit de regarder les pays du […]

Lire la suite

Égalité dans le partage successoral, qu’est-ce qui gêne les musulmans ?

L’égalité en matière d’héritage entre les hommes et les femmes doit être une question de principe. Autrement dit une règle indiscutable. Toute inégalité pour des considérations de sexe est une discrimination qui ne doit ni exister ni être tolérée.   Pourtant, le projet de loi contre les discriminations lancé par le président tunisien crée une polémique dépassant […]

Lire la suite

L’égalité dans le partage successoral, qu’est-ce qui gêne les musulmans ?

Dans les sociétés musulmanes, où les conservateurs profitent du besoin des individus d’être rassurés au sujet de la religion pour les influencer et assoir leur vision de la société, tenir un discours centré sur les droits de l’humain et le principe de l’égalité est indispensable et important, mais s’avère insuffisant. L’analyse du discours religieux et de ses arguments afin de montrer ses failles et ses contradictions s’avère alors indispensable.

Lire la suite

Pour combattre le wahhabisme, il ne suffit pas de dresser devant lui son ennemi juré: Le soufisme

Le soufisme séduit de plus en plus. Beaucoup voient en lui l’antidote contre le salafisme, le radicalisme, l’islam politique qui alimentent la violence au nom de l’islam.  Dans les pays musulmans, comme l’Algérie, l’Égypte, le Maroc, on encourage le retour au soufisme et on réhabilite les confréries soufies mises à l’épreuve depuis l’expansion wahhabite. Aussi pour […]

Lire la suite

Les musulmans et le lourd héritage d’une raison décriée

« Le blocage de la raison se poursuit donc tranquillement et la pensée musulmane qui continue d’être soumise à la léthargie et aux incohérences. Cette situation de la raison, se répercutant dans tous les domaines, a permis au littéralisme et au salafisme, sources du fanatisme, de s’installer confortablement dans les esprits ».

Lire la suite

Razika Adnani « Nous devons porter sur le soufisme un regard critique »

« Nous devons porter sur le soufisme un regard critique »Razika AdnaniPublié par le journal La Croix De plus en plus, l’idée que le soufisme est l’ultime solution à la crise que traversent l’islam et les musulmans se répand. Beaucoup voient en lui l’antidote contre le salafisme, le radicalisme, l’islam politique qui alimentent la violence […]

Lire la suite

Rencontre- débat

Rencontre débat à Ichtus avec Razika Adnani et Annie Laurent sur le thème : L’islam doit-il et peut-il changer

Lire la suite

Razika Adnani : «Pour se réformer, l’islam doit se libérer de l’emprise des salafistes !»

Entretien de Razika Adnani accordé au journal Le FigaroVoxPar Paul Sugy. FIGAROVOX.- Selon vous, la question de la définition de l’islam a toujours été problématique. Vous opposez l’islam des juristes à l’islam des soufis: sur quoi se cristallise cette opposition? Razika ADNANI.- La définition de l’islam est, pour moi, l’une des questions les plus importantes de […]

Lire la suite

Le journal des idées  » Les défis de la réforme de l’islam »

». Dans le livre paru chez UPblisher sous le titre Islam : quel problème ? Les défis de la réforme,Razika Adnani rappelle d’abord à propos de la radicalisation islamiste que « la majorité des personnes touchées par ce phénomène vivent dans les pays musulmans où l’individu vit dans son milieu culturel et historique et n’est pas confronté au problème de l’intégration ».

Lire la suite

Une approche philosophique de la violence et de la modernité

Le café littéraire de Béjaïa a reçu, samedi dernier, au théâtre régional Malek-Bouguermouh Razika Adnani, ancienne professeur de philosophie, qui est venue présenter son dernier ouvrage la Nécessaire réconciliation(éditions Dalimen). Dans son exposé, l’invitée de cette rencontre expliquera son approche philosophique à travers laquelle elle a su développer une réflexion sur la violence, la modernité, la relation que nous entretenons avec l’autre, avec nous-mêmes et avec notre histoire.

Lire la suite

Rencontre débat

Rencontre débat avec Razika Adnani autour de son dernier ouvrage  » Islam : quel problème? Les défis de la réforme » À 15 au Royal Est, 129 rue du Faubourg Saint-Martin, Paris 10.

Lire la suite

l’Université Permanente de Nantes donne un cycle de quatre conférences sur le thème  » Penser l’islam » . Troisième conférence : Crise de l’islam, le soufisme est-il une solution?

Pour beaucoup de musulmans l’idée d’une crise de l’islam commence à se présenter comme une réalité. Si certains pensent que la réforme visant un islam plus adapté à l’époque actuelle est la seule issue à cette crise, d’autres sont convaincus que la solution existe déjà et qu’elle réside dans le soufisme. De nombreux pays encouragent […]

Lire la suite

l’Université Permanente de Nantes donne un cycle de quatre conférences sur le thème  » Penser l’islam » Deuxième conférence : Islam entre organisation sociale et spiritualité

L’islam est davantage représenté à travers son organisation sociale qu’à travers sa dimension spirituelle. Pour un grand nombre de personnes, l’islam ne peut se réaliser que dans une organisation sociale conforme aux lois évoquées dans les textes. Pour certains, l’islam est synonyme même de la charia. Comment expliquer cette suprématie du Droit sur le spirituel […]

Lire la suite

اصلاح الدين قضية مسؤلية وليست اختيار

اصلاح الدين قضية مسؤلية وليست اختيارا مقال نشر في جريدة الصباح التونسية بقلم عدناني رزيقة من الضروري قبل أن نتطرق إلى موضوع اصلاح الدين الإسلامي أن نحدد طبيعة هذا الإصلاح لشدة ارتباط هذا المصطلح بالحركة السلفية التي لا تتصور التجديد إلا بمعنى ترميم الماضي وإعادة بعثه أو تصحيح ما أفسد من الدين لكلي يعود إلى […]

Lire la suite

l’Université Permanente de Nantes donne un cycle de quatre conférences sur le thème  » Penser l’islam » Première conférence : La problématique de la pensée dans la pensée musulmane

La question de la pensée comme source de connaissance face à la révélation a interpellé les musulmans dès la mort du prophète. Quand et comment cette question épistémologique est-elle devenue la problématique fondamentale de la pensée musulmane ? Quelle position ou solution les musulmans ont-ils choisi pour mettre fin aux controverses intellectuelles que cette problématique […]

Lire la suite

La réforme de l’islam, une question de responsabilité

Par Razika Adnani Il est important, avant d’aborder la question de la réforme de l’islam aujourd’hui, de préciser la nature de cette réforme, car dans la pensée musulmane ce terme est profondément lié au mouvement d’islah, qui signifie réparer ce qui a été abimé en islam afin de lui permettre de retrouver son éclat d’antan. C’est […]

Lire la suite

Colloque euro-méditerranéen

Invitée au colloque euro-méditerranéen organisé par UNISMED du 3 au 5 juillet 2017 à Marseille à la Villa Méditerranée sur la question de la prévention de la radicalisation, Razika Adnani est intervenue le 4 juillet lors de la table ronde 3 : Quelle synergie et quel soutien entre acteurs des rives Nord et Sud de […]

Lire la suite

Conférence – Razika Adnani La pensée en tant que source de connaissance : une problématique fondamentale dans la pensée musulmane »

12 juin 2017 Dans le cadre des conférences d’Intermèdes, Razika Adnani a donné, à l’espace Georges Bernanos, 4 rue du Havre 75009 Paris de 17h à 19h, une conférence sur :La pensée en tant que source de connaissance : une problématique fondamentale dans la pensée musulmane Comment la pensée, en tant que faculté de réflexion […]

Lire la suite

Permanences n° 564-565 : Les défis de l’Islam en France

Entretien accordé au dernier numéro, special « islam », de la revue Permanences. Propos recueillis par Guillaume de Prémare.Extrait de l’entretien : Guillaume de Prémare – Vous parlez souvent de « réislamisation du monde musulman », pouvez-vous nous expliquer cette notion ?Razika Adnani – Cette notion peut sembler paradoxale : comment, en effet, islamiser une […]

Lire la suite

Razika Adnani » Affiches électorales et femmes sans visage »

Dans les pays à majorité musulmane la représentation féminine dans les assemblées populaires, que nous pouvons qualifier de forte en comparaison à ce qu’elle était auparavant, est un phénomène nouveau qui vient bousculer l’aspect traditionnel de ces sociétés où le domaine politique est souvent réservé aux hommes.  Ce changement dans l’image politique s’explique par l’application […]

Lire la suite

« Erdogan, la revanche des conservateurs islamistes »

FIGAROVOX/TRIBUNE- Pour Razika Adnani, le « oui » au référendum turc provoqué par Erdogan marque le retour en Turquie de l’islamisation de la société, à contre-courant de la laïcité voulue par Mustafa Kemal Atatürk. Le 16 avril, environ la moitié du peuple turc a dit oui au président Erdoğan et à son projet de révision […]

Lire la suite

Colloque

Razika Adnani au Collège des Bernardins 15 mars à 14h Colloque sur le thème :ÉTAT, RELIGIONS, LAÏCITÉ : LES NOUVEAUX FONDAMENTALISTES. ENJEUX NATIONAUX ET INTERNATIONAUX

Lire la suite

Dans le cadre des rencontres Euromed-IHEDN

Razika Adnani le 7 décembre 1016 à 19hConférence sur le théme Crise de l’islam: le soufisme est-il une solution? Paris : Ecole Militaire, 21 Place Joffre, 75007 Paris Présentation de la conférence La violence perpétrée au nom de l’islam, le phénomène du retour à la charia dans sa version la plus ancestrale et la difficulté […]

Lire la suite

Le fondamentalisme islamique : un phénomène mondial aux racines historique

frappe un peu partout dans le monde, au nom de l’Islam,donne un retentissement inter-national aux questions que pose et que se pose cette religion aussi bien en Occident, où elle s’installe de plus en plus, que dans le monde musulman. Le fondamentalisme islamique ou salafiste dont se nourrit le djihadisme suscite des inquiétudes de plus […]

Lire la suite

Razika Adnani – Université Populaire de Caen-Conférence  » Islam, laïcité et responsabilité des intellectuels musulmans

Conférence de Razika Adnani Islam, laïcité et responsabilité des intellectuels musulmans Présentation de la conférence La laïcité est l’une des questions qui ont préoccupé ces intellectuels depuis la fin du XIXe siècle et tout le long du XXe siècle. Elle a eu des opposants certes, mais aussi beaucoup de partisans. Quelle est la responsabilité des […]

Lire la suite

Razika Adnani « Autrui ou l’oeil indiscret »

Autrui ou l’œil indiscret Nous avons eu le plaisir ce matin et en ce début d’après-midi d’écouter des intervenants qui, tous, ont abordé le thème d’autrui sous différents aspects, aussi enrichissants les uns que les autres. Autrui désigne toute personne autre que moi-même. Par cette définition, nous comprenons qu’autrui est nécessairement une personne contrairement à […]

Lire la suite

Interview accordée au Magazine L’ivrEscQ à l’occasion de la première édition des Journées Internationales de Philosophie d’Alger

L’ivrEscQ : Aujourd’hui, les Journées de philosophie d’Alger sont là. Les Algériens en parlent. Votre défi a été relevé: faire parler de la philosophie et lui donner une place sur la scène culturelle algérienne ; quels sont vos objectifs pour l’avenir ?Razika Adnani : Tout d’abord, je voudrais que ces journées deviennent un rendez-vous que […]

Lire la suite

Razika Adnani « Autrui ou l’oeil indiscret » Journées Internationales de Philosophie d’Alger

Qui n’a pas fait l’expérience d’un regard qui nous offre plaisir et satisfaction ? Pourtant le regard d’autrui jugeant mon attitude et mes actes peut aussi être la source d’une réelle souffrance et la cause d’une relation délétère entre cet autrui et moi-même, notamment s’il s’immisce dans ma sphère privée. Mais, qu’est-ce l’espace privé ? Que représente-t?

Lire la suite

Razika Adnani « Pourquoi il ne fallait pas tuer Charlie »

Justifier la violence par la provocation donne raison à ceux qui refusent la différence dans tous ses aspects, qui nient le droit d’exposer librement ses idées. Or interdire à une personne de s’exprimer, c’est la mettre en prison, prison de l’âme et de l’esprit. Rien de plus dramatique pour l’individu et pour la société.

Lire la suite

Rencontre-débat

Razika Adnani sera le 1er mars 2014 à Béjaia pour présenter son livre la Nécessaire réconciliation

Lire la suite

“La nécessaire réconciliation”, de Razika Adnani : Réflexion philosophique et morale sur la violence

Ce livre très riche nous mène, grâce à un cheminement constructif, au cœur du problème de la violence. Dans une première partie, intitulée “De la moralisation de la violence”, le point de départ de sa réflexion repose sur la question de la légitimité de la guerre, et ouvre la voie à une réflexion philosophique et morale sur la violence, sur l’éducation, sur le sens de la modernité et de la liberté, et soulève la question de la provocation comme justification de la violence.

Lire la suite

ENTRETIEN AVEC RAZIKA ADNANI ACCORDÉ A LA REVUE DJELFA.iNFO

لا شك أنه كلما اعتقد الإنسان أن معرفته إلهية خالصة وأن ما يقوله هو كلام الله عينه، تكون هناك مشكلة لا محالة. وهي مشكلة لا تخص عالم السياسة، مثلما بينتم، فحسب، بل تخص كل الميادين الفكرية والحياتية. لأن ذلك يعني أن الإنسان سيقدس نفسه ومعرفته بدلا من تقديس الله ومعرفته فيقفل أبواب النقاش والجدال ويرفض […]

Lire la suite

Pourquoi la violence se généralise-t-elle ?

La violence consiste à obtenir un droit ou à briser une contrainte par la brutalité et l’agressivité. Elle constitue le moyen le plus primitif, celui que l‘humain partage avec l’animal. Elle s’associe souvent à un désir spécifique à l’humain, celui de faire du mal.

Lire la suite

Entretien avec Razika Adnani accordé au magazine Dzeriet

Dzeriet, premier magazine féminin en Algérie, distribué sur tout le territoire algérien et en France. Dans votre livre, vous abordez l’islam. Quelles sont les raisons de ce choix? Je voudrais, tout d’abord, apporter une précision ; mon livre n’aborde pas l’islam mais la problématique de la raison dans la pensée musulmane. Je n’aborde l’islam que […]

Lire la suite

رزيقة عدناني » تناقش تداعيات .. تعطيل العقل في الفكر الإسلام

ولا: لأن الكتاب كتب بلغة بسيطة وجميلة وبأسلوب سيال لم نتعود عليه إلا نادرا في مجال الكتابات الفلسفية العربية، فقد تعودنا على أساليب مجردة جافة لم تساعد الخطاب الفلسفي على الوصول إلى القراء، وهي للأسف الأساليب التي نحمّلها مسؤولية الفصل بين الفلسفة والجمهور عندنا. وقد كان ذلك وعيا من الكاتبة بمسؤولية المفكر نحو فكرته. ومسؤوليته أي المفكر مثلما تقول في مقدمة كتابها: “هي العمل على توصيلها إلى الناس. ولا يمكنه ذلك إلا إذا خاطب الناس بأسلوب يفهمه أكبر عدد ممكن

Lire la suite

LE MARIAGE TEMPORAIRE Que disent les coutumes, la loi et la religion?

Dans le mariage temporaire qui est revendiqué aujourd’hui dans certains milieux universitaires, l’homme et la femme s’unissent pour une période temporaire limitée dans le temps. Elle peut varier d’une heure à une journée ou une année… Son but est la jouissance corporelle, comme c’est indiqué par son appellation “mariage de jouissance”, et le gain matériel,

Lire la suite

تعطيل العقل في الفكر الإسلامي: جديد الكاتبة الجزائرية عدناني رزيقة

صدر للكاتبة الجزائرية عدناني رزيقة عن دار النشر “إفريقا الشرق” كتاب عنوانه تعطيل العقل في الفكر الإسلامي هل يخدم الإسلام آم يضر به؟ ويطرح الكتاب مشكلة تغييب العقل وتعطيل عمله في الفكر الإسلامي وآثار ذلك التغييب والتعطيل على الفكر وعلى الدين نفسه. في الفصل الأول بين أن الفكر الإسلامي مهما تفرعت مسائله ومشاكله يتلخص كله إلى مشكلة واحدة فلسفية ابستيمولوجية أساسية هي مشكلة معرفة بين مصدرين هما الوحي والفكر البشري. فمنذ شعور المسلمين الأول بالحاجة إلى استعمال فكرهم كمصدر لمعرفة القوانين التشريعية التي يواجهون بها مشاكلهم غير التي جاءت بها النصوص وهم يتساءلون هل يحق لهم استعمال فكرهم البشري كمصدر للمعرفة أم لا؟

Lire la suite

LA RAISON Amie ou ennemie de la religion ?

La religion appartient au domaine du cœur, affirment les croyants des trois religions monothéistes. Saisir la vérité divine, selon eux, ne dépend ni de la raison ni de l’intelligence mais de la profondeur du sentiment.
Abou Hamed El-Ghazali considère que ce n’est pas par la raison que les humains accèdent à la vérité divine mais par un rayonnement profond.

Lire la suite

LE RELATIVISME EN RELIGION Pourquoi est-il contesté ?

Le caractère relatif de l’interprétation des versets coraniques et par conséquent, des lois juridiques extraites de ces versets commence à germer chez bon nombre d’intellectuels musulmans. Avides de changement et désireux d’un islam compatible avec leur système de valeurs sociales et morales, ils trouvent dans le relativisme un moyen de sortir de l’immobilisme des lois juridiques (la charia) qui règlementent les sociétés musulmanes.

Lire la suite

LE RELATIVISME L’autre face du principe de l’unicité

En science et en philosophie, le relativisme est le principe qui fait que toute connaissance humaine porte en elle un degré nécessaire de doute qui laisse les portes de la recherche ouvertes. Il ne nie pas la vérité, mais rejette la certitude absolue des dogmatiques qui ferment les portes à la recherche. Les jugements qui satisfont les conditions de la recherche scientifique sont jugés vrais, sans empêcher toutefois la pensée de les revoir si elle en ressent le besoin. Peut-on parler de relativisme en Islam?

Lire la suite

De l’objectivité et de la subjectivité dans la lecture des textes coraniques

Par Razika AdnaniArticle publié par le quotidien algérien Liberté Au fil du ramadhan, 7 septembre 2010 Dans ce dernier article du mois de Ramadhan, je reviens sur la problématique de l’interprétation des textes sacrés avec deux questions :L’interprétation littérale des textes qui reflète “ le naql”, objectivement, le sens exact des textes, est-elle possible ?Par […]

Lire la suite

LE PARTAGE SUCCESSORAL: Des questions en quête de réponses

Selon les savants de l’Islam, les versets qui réglementent la succession sont clairs, explicites et ne prêtent à aucune confusion. Par conséquent, il est du devoir des musulmans de les appliquer à la lettre. Si l’on considère qu’il s’agit là d’une règle, elle doit s’appliquer de manière égale à tous les versets de même nature

Lire la suite

Razika Adnani « LA PENSÉE MUSULMANE : Une seule problématique, celle de la source de la connaissance »

Par Razika AdnaniArticle publié par le quotidien algérien LibertéAu fil du ramadhan, le 16 août 2010 Depuis que les musulmans ont hérité d’un Livre sacré dont ils étaient convaincus qu’il portait toute la connaissance et le savoir religieux et juridique dont ils avaient besoin, leur souci a été comment le préserver de toute altération humaine. Cependant, […]

Lire la suite